Les bruits produits par les cafards : réalité ou mythe ?

Les cafards, également connus sous le nom de blattes, sont des insectes qui suscitent souvent la crainte et le dégoût chez l’homme. Mais est-ce qu’un cafard fait du bruit ? C’est une question que beaucoup de personnes se posent, car cela pourrait permettre de détecter leur présence plus facilement.

Dans cet article, nous allons explorer cette problématique en abordant les différents aspects liés au bruit produit par ces insectes.

Le poids et la taille des cafards

Tout d’abord, il faut prendre en compte le poids et la taille des cafards pour comprendre s’ils peuvent faire du bruit en se déplaçant. Les blattes adultes ont généralement un poids compris entre 0,5 et 1 gramme, selon les espèces.

Quant à leur taille, elle varie également en fonction de l’espèce, mais on peut considérer qu’elle est en moyenne comprise entre 1,5 et 3 centimètres. Ainsi, étant donné leur faible poids et leur petite taille, il semble peu probable que les cafards soient capables de produire un bruit audible lorsqu’ils se déplacent sur une surface.

Les pattes des cafards et le bruit

Ensuite, il convient de prendre en compte la façon dont les cafards se déplacent pour savoir s’ils peuvent générer un bruit. Ces insectes possèdent six pattes, dont les extrémités sont équipées de petites griffes et de coussinets adhésifs qui leur permettent d’adhérer à différentes surfaces, même verticales ou en plafond.

Cette caractéristique pourrait laisser penser que les cafards font du bruit en se déplaçant, mais en réalité, il n’en est rien. Les blattes sont capables de marcher silencieusement, sans émettre aucun son perceptible par l’oreille humaine.

La vitesse de déplacement des cafards

Certains pourraient penser que les cafards font du bruit lorsqu’ils se déplacent rapidement, car ils sont reconnus pour être des insectes très véloces. En effet, les blattes peuvent atteindre des vitesses allant jusqu’à 5 kilomètres par heure.

Cependant, cette rapidité n’entraîne pas nécessairement un bruit audible pour l’homme. Grâce à leur morphologie et à leurs capacités d’adaptation, les cafards sont en mesure de se faufiler et de courir rapidement tout en étant silencieux.

Les ailes des cafards et le vol

On sait que certaines espèces de cafards possèdent des ailes et sont donc capables de voler. Mais qu’en est-il du bruit qu’ils produisent lorsqu’ils volent ? Il faut noter que toutes les espèces de blattes ne sont pas aptes au vol.

De plus, les cafards volants ne maîtrisent pas parfaitement cette capacité et leur vol est souvent maladroit. Néanmoins, lorsqu’ils prennent leur envol, les blattes peuvent émettre un léger bruit, qui peut être perçu par l’homme si celui-ci se trouve à proximité.

Le battement d’ailes des cafards

Le bruit produit par les cafards lors de leur vol provient essentiellement du battement de leurs ailes. Les blattes ont des ailes assez rigides, ce qui engendre une vibration audible lorsqu’elles battent rapidement pour s’envoler. Toutefois, ce bruit demeure relativement faible et ne permet pas toujours de repérer la présence d’un cafard avec certitude.

Les autres sources de bruits chez les cafards

Au-delà de ces éléments directement liés à leur déplacement ou à leur vol, les cafards peuvent-ils produire d’autres types de bruits ? La réponse est oui, mais il faut garder à l’esprit que ces bruits restent généralement discrets et peu audibles pour l’homme.

  • La communication : les cafards utilisent divers signaux pour communiquer entre eux, notamment des phéromones, mais aussi des vibrations et des sons produits par des pièces spécifiques de leur corps. Ces bruits de communication sont cependant très faibles et inaudibles pour l’homme.
  • L’alimentation : lorsqu’ils consomment de la nourriture, les cafards peuvent occasionnellement produire un léger bruit de mastication. Ce son reste cependant très discret et difficilement perceptible.
  • La reproduction : durant la parade nuptiale, certains mâles de certaines espèces peuvent aussi émettre des sons pour attirer les femelles. Mais là encore, ces bruits sont généralement inaudibles pour l’homme.

Pour finir, même si les cafards sont capables de produire différents types de bruits, ceux-ci demeurent généralement trop discrets pour être perçus par l’oreille humaine. Ainsi, il ne faut pas compter sur le bruit pour détecter la présence de ces insectes dans votre environnement. Il est préférable de se fier à d’autres indices, tels que leur aspect physique ou les traces qu’ils laissent derrière eux (excréments, mues, etc.).